Des batteries plus petites qu’un grain de sable imprimées en 3D

Des batteries plus petites qu’un grain de sable imprimées en 3D

Cela ne vous dit peut-être rien à première vue, c’est pourtant une avancée technologique majeure. Des chercheurs de l’Université d’Harvard ont ainsi mis au point l’impression en 3D de batteries au lithium de moins d’un millimètre de large, soit plus petites qu’un grain de sable ! Elles pourraient équiper différents objets miniatures ou flexibles, comme des lunettes (au hasard des Google Glass ou un équivalent ?), des appareils médicaux ou pourquoi pas des robots miniatures. Vue leur taille, on peut imaginer un nombre de déclinaison assez incroyable.

L’imprimante 3D utilisée a bien sûr été personnalisée et construite en partie par les chercheurs pour arriver à ce petit miracle. Nous ne rentrerons pas dans les détails de la construction de cette batterie, on se doute que vous n’essayerez pas cela à la maison. Il n’en reste pas moins que la nouvelle est assez énorme, même à notre niveau. Imaginez simplement que cette batterie de moins d’un millimètre a un cycle de vie, un temps de charge et de décharge équivalent à celui des piles commerciales. Avec une taille bien moindre, donc. Les scientifiques expliquent également avoir choisi cette taille par défaut, mais qu’il est possible d’en réaliser de plus grandes selon les besoins.

C’est donc tout un champ des possibles qui s’ouvre, une nouvelle porte vers une technologie qui nous paraissait être de la science-fiction hier encore. Les prochaines nouveautés high-tech devraient être bien prometteuses ! Vous souhaitez en savoir plus sur ce coup de force ? Le mieux est encore de regarder cette vidéo explicative.

--
Cet article a été rédigé par +Flavien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *