Et si l’impression 3D bouleversait les plâtres chirurgicaux ?

Et si l’impression 3D bouleversait les plâtres chirurgicaux ?

C’est la réflexion lancée par le designer Jake Evill qui vient de publier des photos d’un espèce d’exosquelette autour d’un bras. Selon lui, l’impression 3D est à même de révolutionner le secteur des plâtres traditionnels qui « puent et grattent » (chaque personne qui en a porté appréciera la justesse). En effet, l’espèce de prototype (ou vue d’artiste) qu’il présente sert à montrer plusieurs arguments. Cortex (de son nom) présente une structure plus aérée (qui évitera d’avoir un bras tout blanc qui sorte du plâtre à terme), mais aussi à la fois plus solide, plus légère et (surtout) compatible avec la douche.

Enfin, elle sera recyclable et « stylée » pour reprendre les mots de son créateur. En bref, Jake Evill se propose de remettre complètement à plat les plâtres chirurgicaux en contrant chacun des principaux désagréments causés par leurs poses. Force est de constater que l’impression 3D peut apporter un certain nombre de réponses, reste à voir comment le corps médical va juger compatible cette proposition avec les objectifs médicaux du plâtre chirurgical. Mais on imagine bien passer son bras ou sa jambe dans un modélisateur 3D, choisir un style tribal ou asiatique et faire ensuite imprimer son plâtre.

Source

Copyright http://jakevilldesign.dunked.com/

Copyright http://jakevilldesign.dunked.com/

Copyright http://jakevilldesign.dunked.com/

Copyright http://jakevilldesign.dunked.com/

Copyright http://jakevilldesign.dunked.com/

Copyright http://jakevilldesign.dunked.com/

--
Cet article a été rédigé par +Francois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *