Un nouveau boom de l’impression 3D en 2014 ?

Un nouveau boom de l’impression 3D en 2014 ?

La plupart des imprimantes 3D Grand public dont on vous parle sur Mon Univers 3D repose sur un système d’impression appelé le FDM (Fused Deposition Modeling). La raison est assez simple : c’est le premier système dont les brevets sont tombés dans le domaine public. S’en est suivi une appropriation ambitieuse mais éclairée du principe d’impression par le monde de l’OpenSource. L’impression Grand Public vit actuellement sur ce principe mais en 2014, la donne devrait changer et l’impression 3D va connaitre une autre révolution. Un second principe d’impression, le SLS (Selective Laser Sintering ou Laser Sintering) s’apprête lui aussi à ouvrir ses brevets. Voici en vidéo comment fonctionne le Laser Sintering :

Beaucoup d’espoir donc avec cette ouverture de brevets clés. D’autant que le principe SLS est celui qui est privilégié pour créer les pièces les plus incroyables et spécialisées (comme cet injecteur testé par la Nasa ou cette moto). En bref, le type d’imprimante 3D clé dans l’industrie car elle permet de faire des objets plus gros avec une meilleure précision. Et logiquement, même le plastique devrait revenir à moins cher (puisque le laser sintering frappe de la poudre qu’il solidifie conformément aux plans à imprimer).

L’ouverture des brevets du FDM à entrainer de nombreux bouleversements. Le plus notable ? Il y a encore 5 ans une imprimante 3D FDM coûtait 14000 $ au bas mot, aujourd’hui les premières en valent 300…

source : Wikimedia / Materialgeeza

source : Wikimedia / Materialgeeza

--
Cet article a été rédigé par +Francois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *