Une montre du 17ème siècle reproduite grâce à l’impression 3D

Une montre du 17ème siècle reproduite grâce à l’impression 3D

L’initiative vient de l’Université de Birmingham et elle vise à mettre dans les mains des visiteurs du Museum of London des répliques d’objets anciens. La pièce emblématique est la reproduction d’une montre du 17ème siècle particulièrement sophistiquée. En effet, cette dernière comprend un système d’alarme et une système de calendrier. Pas mal pour un objet créé au début des années 1600 ! Si les visiteurs pourront toucher et manipuler la réplique de The Ferlite (c’est le nom de la montre), les scientifiques à la base du projet ont été animés par un autre objectif : Evitez que des techniques anciennes mais remarquables disparaissent à cause de la « puissance » des techniques d’aujourd’hui.

Les visiteurs pourront avoir ces répliques entre leurs mains à partir d’octobre prochain. Et si l’originale a été finement décorée de feuilles d’or, la réplique, elle, se concentre sur l’aspect technique de cette montre. Une initiative remarquable de la part de cette équipe de scientifiques qui pourrait bien devenir un standard de la muséographie de demain. Car chacun appréciera la puissance pédagogique de tels procédés.

ferlite1

Image: Birmingham City University

ferlite2

(Image: Museum of London)

Source

--
Cet article a été rédigé par +Francois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *