Le premier pistolet automatique en métal crée avec une imprimante 3D

Le premier pistolet automatique en métal crée avec une imprimante 3D

Il fallait s’y attendre puisqu’on les reconnait au fait qu’ils osent tout. Une société appelée Solid Concepts (ironie quand tu nous tiens) a donc créé grâce à une imprimante 3D de type SLS un revolver composé de plusieurs pièces d’acier inoxydable et d’un alliage déposé appelé Inconel. Fiers d’eux, ils arguent avoir « prouvé que c’était possible ». Plus naïf encore, ils déclarent être les seuls à pouvoir le faire en toute légalité puisque c’est la seule société d’impression 3D à posséder un label de distribution d’arme à feu (sur le territoire américain).

Comme tous les ensembles technologiques, l’impression 3D apporte un lot de qualités qui s’applique quelles que soient les ambitions de ceux qui l’utilisent. Et dans notre cas, la société en question se félicite d’avoir des pièces à faible porosité et largement interchangeables en cas de soucis ou de volonté d’améliorer la base. Bref, les armes et l’impression 3D semblent bien destinés à mener un bout de chemin ensemble. Mais cette arme ci devrait toutefois sonner dans les portiques. Est-ce un réconfort alors que la brèche des armes à feu imprimées s’ouvre de plus en plus ? Pas vraiment.

3d-printed-metal-gun-1

--
Cet article a été rédigé par +Francois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *