Barilla veut développer l’impression de pâtes

Barilla veut développer l’impression de pâtes

C’est le premier gros acteur de l’industrie agroalimentaire qui mise massivement sur l’impression 3D. Barilla, leader international sur le marché des pâtes, travaille avec l’entreprise néerlandaise TNO Eindhoven au développement d’imprimantes 3D capables d’imprimer des pâtes aux formes souhaitées. Des restaurants d’Eindhoven sont déjà équipés d’imprimantes 3D culinaires expérimentales mais tout reste à faire pour le géant italien et son partenaires. Car pour Barilla l’objectif est clair : mettre au point une imprimante capable d’imprimer une vingtaines de pièces en 2mn.

Le dirigeant de TNO Eindhoven juge le pari réalisable arguant qu’en 2 ans, les imprimantes 3D culinaires développées ont déjà diminuées par dix le temps d’impression nécessaire. L’objectif est d’offrir au consommateur l’opportunité de faire imprimer ses modèles en pâtes. Barilla espère développer un modèle commercial reposant principalement sur la vente des « cartouches » de consommables. Un modèle déjà engagé par d’autres acteurs de l’impression 3D (on pense aux Cubes avec leurs cartouches particulières) et qui a fait les beaux jours de l’impression 2D.

--
Cet article a été rédigé par +Francois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *