Acquisitions, Métal, Boulangerie : 3D Systems révèle sa stratégie pour le 2nd semestre 2014

Acquisitions, Métal, Boulangerie : 3D Systems révèle sa stratégie pour le 2nd semestre 2014

S’il est un acteur incontournable dans le mode de l’impression 3D c’est bien 3D Systems. Machines professionnelles ou Grand Publics, partenariats avec des géants industriels ou rachats à gogo, la société américaine joue sur tous les tableaux. Elle a récemment dévoilé sa stratégie pour 2014 qu’on peut résumer aux 3 M (« The 3 M’s ») à savoir « Materials, Medical and Metal ». Ce dernier représente en effet un énorme potentiel alors que la demande du marché de disposer d’une imprimante 3D travaillant le métal se fait toujours plus pressente. 3D Systems devrait présenter une machine durant l’Euromold 2014.  

Mais « l’empire » ne perd pas de vue le Grand public pour autant. Le second semestre 2014 doit voir une offensive de 3D Systems et des partenaires en contact avec Messieurs et Mesdames Toutlemonde. Il s’agit des entreprises américaines Staples (grande distribution), Mattel (jouets) et Hershey (confiseur) qui devraient accompagner le lancement d’imprimantes Grand publics généralistes ou spécialisées. Spécialisées ? C’est le cas des ChefJets, les imprimantes 3D alimentaires de 3D Systems qui vont également être mises à l’honneur dans la première boulangerie digitale (Digital bakery) à Los Angeles. Deux derniers axes sont dans la ligne de mire de 3D Systems. Le médical d’abord en se focalisant sur les capacités de l’impression 3D a assisté les besoins chirurgicaux (notamment avec les innovations en terme d’implants et de prothèses). Mais aussi, et peut-être surtout, de continuer à diminuer de moitié et tous les 18 mois le temps d’impression.

--
Cet article a été rédigé par +Francois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *