Le MIT présente un lecteur numérique pour les non-voyants

Le MIT présente un lecteur numérique pour les non-voyants

Quelles meilleures unités de recherche que celles du MIT pour dessiner et faire exister de véritables innovations pratiques ? le célèbre Massachusetts Institute of Technology vient de présenter une espèce de bague qui va lire aux mal-voyants les textes qu’ils soient publiés sur un livre, une page ou un écran d’ordinateur. Le FingerReader se place sur l’index et vous n’avez plus qu’à suivre le texte du doigt comme le ferait un jeune lecteur. Les capteurs et processeurs montés sur le socle imprimés en 3D analysent le texte qui est ensuite lu à voix haute par une charmante voix numérique. 

Et comme le MIT fait vraiment bien les choses, un vibreur annonce au porteur du FingerReader quand il se trouve au début et à la fin de chacune des lignes mais aussi (et surtout) quand le doigt se place sur la mauvaise ligne. La taille de l’appareil est remarquable puisqu’il se range facilement dans une poche ou une petite boite. Cela fait déjà 3 ans que l’équipe du MIT travaille dessus et il reste encore des prouesses à faire avant sa commercialisation (on parle de pouvoir lire sur les écrans de smartphone). Aucun prix n’est encore annoncé mais s’il devait être abordable, des millions de personnes pourraient en être équipées.

figerreader fingerreader2

--
Cet article a été rédigé par +Francois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *