Elle imprime un kayak sur la base de photos de ses parties intimes

Elle imprime un kayak sur la base de photos de ses parties intimes

Quand on vous dit qu’on peut faire n’importe quoi avec l’impression 3D, c’est vraiment le cas ! Cette fois, c’est une artiste qui sort du lot et qui s’illustre avec une œuvre pour le moins originale et surprenante. Megumi Igarashi, alias Rokudenashiko, a ainsi réalisé un kayak en se basant sur des photos de son appareil génital… Incroyable, non ? La forme se prête certes à ce moyen de transport flottant, mais on se demande quel est l’intérêt d’une telle réalisation. Et nous ne sommes pas les seuls, quand on connait les derniers rebondissements de l’histoire.

L’artiste a en effet décidé de vendre les plans 3D de son minou à des acheteurs sur un site de crowdfunding. Sait-on jamais, ils pourraient eux aussi se faire un joli kayak qui sort de l’ordinaire. Mais voilà, la Police Japonaise ne l’entend pas de cette oreille et a arrêté Megumi, en arguant qu’elle brisait la loi nipponne sur obscénité. Cette dernière n’est évidemment pas d’accord, une modélisation en 3D n’étant pas particulièrement choquante…. Mais elle semble être habitue à ce genre de débats et de scandales, centrant son travail sur le sexe féminin. Une bonne manière de faire parler d’elle ?

peach 0 peach 2 peach

--
Cet article a été rédigé par +Flavien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *