Se faire copier ses clés grâce à l’impression 3D, un danger ?

On entend souvent parler des dangers de l’impression 3D, au moins aussi souvent que de ses bienfaits. Les armes sont évidemment en première ligne, de même que la contrefaçon, qui pourrait devenir courante et domestique. Sans compter qu’elles pourraient être dangereuses pour la santé… Autre sujet qui fait parler en ce moment, celui des clés. On vous avait déjà fait part d’une expérience sur la copie de clés de voiture. Le débat est aujourd’hui relancé, certaines études ayant montré qu’une simple photo pouvait permettre de dupliquer le précieux sésame…

C’est lors du Defcon 2013 que plusieurs étudiants en ont fait la démonstration. Une photo, puis un scanner pour la copier et le passage par un service à distance pour l’imprimer, et le tour était joué. Même avec une marque de clé réputée pour sa sécurité…  Autre technique, celle de la Bump-Key 3D qui permet, à partir d’une photo de verrou, de créer une clé qui pourra la crocheter… Assez flippant, comme le montre la vidéo ci-dessous. Comme le montre Sciences et Avenir, l’impression 3D peut aussi être bien pratique pour faire des doubles de ses clés ou pour en récupérer une copie quand on les perd ou qu’on est enfermé dehors. Il faudra en tout cas trouver des parades à l’avenir, avec de nouvelles méthodes pour fermer ses portes ! Même si l’impression 3D et les scanners ne sont probablement pas assez avancés et grand public pour que les voleurs lambda s’y mettent dès maintenant…

--
Cet article a été rédigé par +Flavien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *