OwnFone le téléphone à la façade imprimée en 3D lève plus d’un million d’euros

OwnFone le téléphone à la façade imprimée en 3D lève plus d’un million d’euros

Un ancien de chez Nokia, Nigel Litchfield, vient de lever prêt d’un million d’euros (786000 livres sterling) avec un projet de téléphone spécialement étudié pour les aveugles (mais pas que). Foin de dalles aux résolutions démentielles, c’est le retour aux boutons qui est de mise. Avec les possibilités de l’impression 3D, les téléphones sont personnalisables fonctionnellement. C’est à dire que les façades peuvent afficher un nombre divers de boutons incrustés de braille ou non. Et chacun des boutons équivaudra à un numéro pré-enregistré. Le tout pour une somme engageante inférieur à 100 euros (certains parlent même de 50€).

Un téléphone avec seulement quelques boutons qui correspondent à un numéro d’appel ? Attendez… Eh oui, le marché est plutôt conséquent. Dans le monde du travail (par exemple sur les chantiers de construction) mais aussi pour les enfants… ce genre d’appareil peut effectivement répondre à des besoins. De petite taille, les OwnFones devront avoir une taille à peine plus grande qu’une carte de crédit. Simples… jusqu’au bout. Une innovation qui prend la grande tendance du toujours plus (bien visibles dans l’équipement automobile ou le high tech) à contrepied. Pourvu que ça marche…

--
Cet article a été rédigé par +Francois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *