Des partitions musicales imprimées en 3D pour les non-voyants

Des partitions musicales imprimées en 3D pour les non-voyants

Pour les personnes aveugles ou fortement malvoyantes, le braille est devenu incontournable. Mais bien qu’il leur offre la possibilité de lire, ce système d’écriture possède tout de même certaines lacunes, notamment en ce qui concerne son application dans le domaine de la musique. Par exemple, il ne permet pas toujours de traduire la totalité des informations d’une partition musicale. Il peut arriver que des éléments indispensables à la bonne transcription des sons, comme certaines annotations annexes, puissent être omis dans la version en braille et ainsi nuire à l’interprétation de l’œuvre musicale par la personne visuellement déficiente.

Pour aider ces artistes non-voyants, le département de génie mécanique de l’Université du Wisconsin a eu l’idée d’employer la technologie de l’impression 3D afin de créer une « nouvelle » forme d’écriture à reconnaissance tactile. À l’aide d’une imprimante 3D de type SLS, les étudiants ont prototypés à partir de polymères une bande qui comporte la partition musicale en relief, avec des versions extrudées des notes de musique. Avec celle-ci, il est possible pour un individu atteint de cécité de passer le doigt sur les arpèges et de les lire aussi bien que n’importe quel autre musicien. À l’heure actuelle il ne s’agit que d’un prototype, encore en voie d’affinage. Mais peut-être le verra-t-on adopté dans les récitals d’ici quelque temps.

--
Cet article a été rédigé par Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *