Une épée du VIème siècle reproduite par impression 3D

Une épée du VIème siècle reproduite par impression 3D

Dans le but de permettre à ses visiteurs de manipuler des œuvres antiques sans risquer d’abîmer les originales, le National Museum of Art d’Oslo, en Norvège, a chargé Nils Anderssen de créer une réplique qui soit la plus fidèle possible d’une épée du VIème siècle qui y est actuellement exposée. Pour la petite histoire, l’arme originelle est une épée à double tranchant scandinave datant d’une période antérieure à celle des vikings et disposant d’une poignée de bronze et d’une lame en fer. L’homme chargé de la reproduction n’était pas un expert de l’impression 3D mais seulement un passionné d’objets antiques disposant tout de même de quelques compétences en modélisation 3D.

Nils a tout d’abord réalisé le modèle en 3 dimensions de l’épée sur 3D Studio Max. Le logiciel lui a permis de travailler avec précision l’épaisseur des éléments, comme les bords tranchants de la lame ou les ciselures sur la poignée. Pour la suite, n’ayant pas la technologie d’impression 3D adéquate sous la main, il a dû faire appel à l’entreprise i.materialise pour la création du pommeau en bronze, qui lui a été livré un peu plus tard en plusieurs morceaux. Pour finir, les différentes pièces ont été lissées, dorées puis assemblées entre elles avant de recevoir une toute nouvelle lame. Le résultat final parle de lui-même, avec une réplique quasi parfaite de l’artefact. Comme quoi, l’impression 3D peut aussi être un moyen de restauration d’antiquités !

épée-impirmée-en-3Dépée-imprimée-en-3d-2épée-imprimée-en-3D-3épée-impirmée-en-3D-4

--
Cet article a été rédigé par Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *