Impression 3D : Après les armes, un silencieux imprimé en plastique !

Impression 3D : Après les armes, un silencieux imprimé en plastique !

Depuis Liberator, le tout premier pistolet imprimé en 3D, on ne compte plus les modèles d’armes obtenus par impression 3D.  Mais depuis quelque temps on observe une nouvelle tendance dans le secteur de l’armement : celle de l’impression de silencieux, cet embout qui se fixe au bout du canon de l’arme pour réduire grandement le bruit consécutif au coup de feu. Plusieurs modèles de cet accessoire avaient déjà été imprimés dans des matériaux métalliques avec la technique du frittage laser mais c’est la première fois qu’un silencieux en plastique est fabriqué avec cette technologie. Et évidemment, c’est au Texas que cela se passe. C’est l’équipe du distributeur d’armes West Texas Armory qui est à l’origine de cette véritable prouesse, si l’on songe aux forces de pression monumentales auquel est généralement soumis cet accessoire.

Dans la pratique, le silencieux doit contenir puis disperser les gaz de propulsion supersoniques d’un tir, de manière à en réduire le bruit. C’est ce qui explique son architecture interne particulière, constituée de nombreuses chambres et de chicanes chargées de rediriger les gaz de combustion. Ce modèle en plastique, qui a été imprimé en 3h20, se destine aux armes d’un calibre .22 Long Rifle. Bien qu’il fonctionne parfaitement, comme on peut le voir dans la démonstration vidéo ci-dessous, la nature des matériaux plastique le constituant en fait un accessoire jetable car un tir continu finirait par en faire fondre les pièces. Cependant, il reste intéressant car il ne coûte presque rien à produire et ne nécessite aucun entretien, une tâche d’ordinaire compliquée pour cette pièce d’équipement.

 

--
Cet article a été rédigé par Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *