À Taïwan, l’impression 3D est maintenant au service du glacier

À Taïwan, l’impression 3D est maintenant au service du glacier

On peut dire qu’en piratant et en fusionnant une imprimante 3D Delta avec une machine à crème glacée molle, le professeur taïwainais Chen Liyuan et ses élèves ont réussi un véritable tour de force. L’appareil qui résulte de leur bricolage, ils l’ont nommé « 3D Ice Cream Machine », en référence à sa capacité tout à fait spéciale qui lui permet de produire des glaces à l’italienne personnalisées par impression 3D. Appliquée sur un cornet en biscuit tout ce qu’il y a de plus classique, la crème glacée peut prendre divers aspects : format standard, en rond, carré, triangle ou même sous la forme d’une réplique de 10 cm de hauteur de la tour Taipei 101, célèbre monument taïwanais.

La glace imprimée est extrudée de telle manière qu’elle peut supporter son propre poids, même lorsqu’elle atteint des hauteurs supérieures à la normale. De plus, nul besoin d’une glace spéciale, tous les parfums vendus dans le commerce sont donc compatibles avec la machine. Dernière particularité non négligeable, avec la « 3D Ice Cream Machine » les clients sont assurés d’avoir la juste proportion de glace. Terminées les injustices (ou avantages!) qui dépendaient du glacier et de sa main légère… ou plus lourde.

Le professeur Chen Liyuan a récemment déposé un brevet autour de sa création et espère la commercialiser prochainement à un prix d’environ 5 000 dollars l’unité.

imprimante 3D de glaces

--
Cet article a été rédigé par Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *