The Liberator, première arme imprimée en 3 dimensions

The Liberator, première arme imprimée en 3 dimensions

On en parle depuis des semaines dans tous les médias. Le cauchemar est désormais devenu réalité. Il y a quelques jours, Cody Wilson annonçait la première arme imprimée en 3D. C’est désormais chose faite par l’ex étudiant en droit de 25 ans. Elle a même un nom, c’est The Liberator. Un rédacteur de Forbes a eu l’occasion de la voir en action, avec des balles d’un calibre de 38 millimètres.  Comme prévu, il y a 16 pièces de plastiques, qui ont été imprimées par l’entreprise Stratasys avec du plastique de type ABS. Une pièce de métal est comprise pour le faire fonctionner, mais aussi une autre tige pour rendre l’appareil détectable par les détecteurs de métaux, pour respecter la loi américaine.

Les fichiers ne sont pas encore en ligne, mais ils devraient l’être dans très peu de temps. Cela signifie que bientôt, n’importe qui sera capable d’imprimer chez soi une arme très facilement, avec ou sans autorisation. Vraiment flippant… ce n’est plus de la science-fiction ! Un membre du congrès a d’ailleurs déjà pris la parole pour essayer de faire bannir cette invention. Ce serait un moindre mal, en sachant que le mouvement est lancé. Voici la vidéo de The liberator en action :

Et les images de l’arme présentées par Forbes

liberator 2
liberator 3
liberator

--
Cet article a été rédigé par +Flavien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *