Un bébé sauvé par l’impression 3D

Un bébé sauvé par l’impression 3D

3d-printed-splint-1

Quand le petit Kaiba est né en octobre 2011, c’était un nourrisson en bonne santé. Malheureusement pourtant, il est pris d’une soudaine et terrible crise respiratoire à l’âge de six semaines. Impossible pour lui de respirer. Sauvé in extremis, il refait une crise deux semaines plus tard et un docteur met un terme sur le problème : trachéobronchomalacie. Une maladie rare dont les effets sont une réduction importante du calibre des voies aériennes à l’expiration.

Dépourvu, le corps médical s’est tourné vers l’Université du Michigan où un groupe de chercheurs travaille sur la création de prothèses « ad hoc » bio absorbables. Après avoir précisément scanné les bronches et la trachée du petit patient, les chercheurs ont utilisé un logiciel de modélisation permettant de recréer un morceau de trachée parfaitement ajustée. Une fois greffée, les tissus organiquement recouvrent progressivement la prothèse offrant au patient un nouveau système respiratoire fonctionnel. Le bébé grandit, les organes font de même et la pression exercée sur un nourrisson diminue à mesure que ce dernier grandit. Dans les trois ans, la prothèse en polycaprolactone, alors obsolète, sera entièrement dissoute.

> source

--
Cet article a été rédigé par +Francois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *