Chiffre d’affaire de l’impression 3D : de 1,8 à 5,1 milliards de dollars d’ici 2018

Chiffre d’affaire de l’impression 3D : de 1,8 à 5,1 milliards de dollars d’ici 2018

L’usage de l’impression 3D est en train d’exploser. Que ce soit dans un univers de grande consommation, comme avec l’imprimante la moins chère du monde, la Buccaneer, ou dans des secteurs aussi variés que l’aéronautique, l’automobile, la médecine, l’armement… Il est donc logique que les sommes d’argent en jeu explosent elles aussi. C’est ce que montre le dernier rapport de SmarTech Markets Publishing, qui évalue les chiffres d’affaire actuel et futur de l’impression 3D. Confirmation, la croissance va être impressionnante si l’on en croit les analystes.

Smartech évalue les ventes d’imprimantes 3D, de services et de logiciels à 1,8 milliards de dollars en 2013. Mais ce chiffre devrait passer à 5,1 milliards de dollars dès 2018. Les moteurs de cette croissance seraient pour le moment la chasse au gaspillage de matières premières, la réduction des coûts du travail mais aussi d’expédition. Mais de nouveau marchés devraient apparaitre en 2018, notamment celui de l’éducation avec les universités et les écoles.Autres estimations, celui du marché domestique (1,11 milliards en 2020) et du médical (1,08 milliards en 2020). Des sommes qui commencent à compter, même si on est loin de la révolution des ordinateurs personnels, selon la firme.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire le “3D Printing Markets: Hope, Hype and Strategies.” Comptez tout de même presque 3 500 dollars pour la version complète. Et attendre quelques mois pour voir si ces tendances se confirment ! Nous ne sommes pas à l’abri de surprises.

buccaneer

--
Cet article a été rédigé par +Flavien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *