Un bec imprimé en 3d pour un aigle américain

Un bec imprimé en 3d pour un aigle américain

beauty1Le pygargue à tête blanche ça ne vous dit sûrement rien. C’est le petit nom français du célèbre aigle américain (Bald Eagle). Celui-ci s’est fait arraché le bec par le projectile de chasseurs peu scrupuleux . La conséquence pour un specimen est simple c’est la mort. Car vous vous en doutez, sans dents, le bec sert à arracher les tissus de la chair pour en faire des portions pouvant être englouties. Coup de chance pour « Beauty » (c’est le nom que ses anges gardiens lui ont donné), il a été recueilli en 2005 et nourri par un groupe de bénévoles.

Dans la nature, les becs d’oiseaux se brisent parfois et, comme les cheveux et les ongles, ils ont une certaine capacité à repousser. Le bec de notre volatile était trop abimé pour repousser ; il a fallu trouver une solution. Et c’était l’euthanasie. Heureusement en 2008, un certain Nate Calvin, ingénieur inspiré, a entendu parler du destin tragique de Beauty. Il a rendu visite au rapace, et s’est arrangé pour prendre les mesures adéquates. Après modélisation 3D, il a fait imprimer une prothèse dans une matière proche du nylon. Le dentiste personnel de Nate Calvin a ensuite été sollicité pour créer une accroche en titane faisant la jonction entre la prothèse et les restes du bec.

L’accroche est malheureusement trop fragile pour lui permettre de retrouver la vie sauvage. Mais au moins, il a échappé à la mort (ce qui est déjà pas mal).

   eaglebeak3-lg eaglebeak1-lg

--
Cet article a été rédigé par +Francois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *