New York veut interdire les armes 3D

New York veut interdire les armes 3D

Il n’y a pas si longtemps, New York était une ville très violente où les crimes et délits étaient très nombreux. Après avoir beaucoup travaillé sur ce point, les chiffres de la délinquance ont progressivement baissé pour arriver là où on en est aujourd’hui : un paradis à touristes ultra-sécuritaire. Vous pourrez vous balader sans souci sur la cinquième avenue ! D’où la multitude de français que l’on y croise désormais, en train de faire du shopping ou de visiter. Et les officiels ne comptent pas changer cet état de fait… Ils s’apprêtent donc à légiférer sur les armes imprimées en 3D.

La Liberator et ses petites sœurs n’auront donc pas le loisir de se retrouver à Big Apple. Un projet de loi a été déposé auprès du conseil municipal par Lew Fidler. Il viserait à totalement interdire l’utilisation par le grand public des imprimantes 3D pour fabriquer des armes, ou les obliger à les déclarer de la même manière que n’importe quelle autre arme. L’idée étant de pouvoir avoir un suivi et un contrôle des armes en circulation. Un autre signal fort envoyé à ceux qui souhaitent multiplier ce genre de pratiques, après que le gouvernement américain ait lui aussi interdit la diffusion des plans de la Liberator. Tant mieux ! Reste à voir  l’efficacité d’une telle loi, alors que les imprimantes 3D sont de plus en plus nombreuses à New York et que les fichiers permettant d’imprimer une arme étant disponibles un peu partout sur Internet.

liberator

 

 

--
Cet article a été rédigé par +Flavien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *